6 vérités pour nous encourager dans notre chemin de sanctification

Le chemin de la sanctification, depuis notre régénération jusqu'à notre glorification, est long et souvent sinueux. Nous avons alors besoin de poteaux indicateurs, qui nous rappellent des vérités qui nous encouragent dans notre marche.

Voilà 6 vérités qui seront, je l'espère, un encouragement dans votre marche avec le Seigneur.

1. Dieu a un but

Dieu a un but pour notre vie: que nous soyons saints et sans défaut devant lui (Ep 1.4) et célébrer la gloire de sa grâce (Ep 1.6). Mais le but de Dieu c’est aussi la fin qu’il nous destine. Ceux qu’il a prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, il les gardera jusqu’à la gloire éternelle (Rm 8.29-30). Le but de Dieu, c’est que nous suivions les traces de Jésus, en lui ressemblant de plus en plus, en sachant qu’après les épreuves viendra la gloire.

2. Les épreuves ont un sens

Nous vivons dans un monde déchu et les épreuves sont normales. Elles sont le signe d’un monde marqué par la corruption (Rm 8.20-21). Les épreuves sont réelles, et elles sont dures. Elles soulignent l’absurdité du péché et de ses conséquences. Mais pour le chrétien, elles ne sont ni vaines, ni éternelles. Les épreuves sont un creuset par lequel Dieu nous fait passer pour purifier notre foi (1 Pi 1.6-7). Dieu nous émonde pour que nous portions plus de fruit (Jn 15.2). Elles sont l’occasion de crier à Dieu et d’expérimenter de façon particulière le Dieu de providence; celui qui conduit tout selon sa volonté et conformément à ses desseins.

3. Dieu agit et nous aide

Les épreuves sont réelles, elles n’échappent pas à la souveraineté de Dieu, mais elles n’en demeurent pas moins pénibles. Si Dieu n’a pas promis de nous délivrer de toutes les épreuves, il nous a promis de nous accompagner dans toutes nos épreuves. Jésus peut nous secourir parce qu’il connait ce que nous traversons. Nous pouvons alors nous approcher avec assurance du trône de la grâce (Hé 4.15-16). Dieu n’est ni étranger à nos épreuves, ni passif dans notre souffrance. Par son Esprit, il nous fortifie et agit en nous. Nous pouvons compter sur son aide. Il nous donne ce qu’il nous demande.

4. Dieu est puissant et fidèle

Ce que Dieu a accompli par le passé est un puissant encouragement pour le présent. Dans l’histoire d’Israël, on rappelait souvent au souvenir du peuple les hauts fait de l’Éternel. C’était toujours l’occasion de rappeler la puissance du Dieu qui les avait délivré. Mais aussi l’occasion de se rappeler que Dieu est fidèle à ses promesses. Il est celui qui fait ce qu’il dit. Il est fidèle à son alliance et aucune de ses promesses ne reste sans effet. Il en est de même dans nos vies: ce que Dieu a promis pour ses enfants, il ne l’abandonne pas.

5. Je suis responsable

Dieu agit avec puissance dans la vie de ses enfants. Mais son action passe aussi par notre obéissance. Il nous faut mettre notre salut en action, parce que c’est Dieu qui produit en nous le vouloir et le faire (Ph 2.12-13). Comme [le dit bien Jerry Bridges](https://matthieugiralt.toutpoursagloire.com/10-principes-pour-grandir-en-saintete/): « Aucun chrétien ne saurait atteindre un certain degré de sainteté si le Seigneur n’est à l’œuvre dans sa vie, mais il ne l’atteindra pas non plus s’il n’y consacre tous ses efforts. ». Il est vrai que « sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété » (1 Pi 1.3), et à cause de cela nous devons faire tous nos efforts (1 Pi 1.5). Dieu est l’auteur de notre transformation et il continue de nous façonner par son Esprit, en se servant de notre obéissance.

6. Dieu utilise des moyens de grâce ordinaires

Pour nourrir notre foi et nous faire grandir dans sa grâce, Dieu emploie des moyens ordinaires. Dans notre Église, nous aimons rappeler que Dieu emploie trois moyens principaux (3P): la Parole, la prière et les personnes. Le changement de Dieu s’opère par les moyens de Dieu. Il serait infructueux de vouloir changer sans employer les moyens que Dieu a choisis et qu’il nous a donnés. La dynamique du changement s’inscrit alors dans le chemin du disciple et dans sa vie communautaire. Dieu travaille notre cœur à chaque fois que nous lisons ou écoutons sa Parole, à chaque fois que nous prions et à chaque fois que nous vivons la communion fraternelle. C’est ensemble que nous grandissons en maturité (Ep 4.15-16).

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser

>