Guide pratique du ministère pastoral

Cette année à l’Institut Biblique de Genève, nous avons eu un cours de Théologie Pastorale, dispensé par Gordon Margery. Pasteur et professeur, il a mis par écrit son cours, fruit de son expérience, ce qui a donné ce Guide pratique du travail pastoral. J’ai demandé aux éditions CLÉ de m’envoyer un exemplaire.

Ce qu’il y a dans le livre

Le livre se découpe en 5 parties:

  1. Autour de la personne du responsable: L’auteur pose les fondements de ce qu’est un responsable, ses qualifications, ses priorités ou encore ses difficultés particulières.
  2. Le responsable à l’œuvre: Ce sont les prérogatives du responsable, sa mission, la confidentialité dans l’Église, avec son équipe…
  3. Les cérémonies et réunions spéciales: Les baptêmes, réunions de membres, mariages, obsèques.
  4. Les groupes dans l’Église: Les enfants, les malades, les personnes âgées, et un point que l’auteur connait particulièrement, la diversité culturelle.
  5. La cinquième et dernière partie traite des finances et des bâtiments, des unions d’Églises, du rapport que le pasteur entretient avec les autorités ou avec les autres Églises.

En tout, 24 chapitres (!) essaient de couvrir, dans un survol, l’ensemble du ministère du responsable d’Église. Les phrases sont courtes et communiquent l’essentiel, le tout dans une visée pratique.

Ce que j’ai pensé du livre

D’abord le livre est facile à lire. Le style est simple et direct. Les chapitres sont bien découpés, ce qui donne une bonne dynamique de lecture. Ensuite, comme le titre le dit bien, ce livre est bien un guide. On pourrait lui reprocher d’aller parfois un peu vite sur certains points, mais c’est là l’intérêt. Si je veux lire un bon livre sur les anciens, je lirai plutôt celui de Strauch. Si je veux en savoir plus sur le baptême, je prendrai un livre dédié au sujet.

Le livre ouvre des pistes de réflexion et amène une diversité et une souplesse qui manquent parfois dans nos Églises. Avec différents exemples, on apprécie la richesse de diversité dans l’Ecclésiologie des uns et des autres, appuyée par des exemples tirés de l’expérience de l’auteur.

Bien que ce soit une de ses qualités, on regrette parfois la rapidité avec laquelle l’auteur traite certains sujets. J’aurais aimé en lire plus sur la discipline (ch.8) ou la transmission de la foi (ch.9) par exemple. On sent dans le livre que l’auteur a plus développé les domaines dans lesquels il a un don ou une compétence particulière, au profit d’autres.

Petit détail pratique, mais ne pas mettre l’intitulé du chapitre en face du numéro rend la recherche de notes très compliquée. Obligé d’aller voir au début du chapitre (il n’y a pas non plus le numéro du chapitre en haut des pages) ou dans la table des matières pour retrouver les notes…

On peut s’étonner de l’absence de chapitres consacrés à la prière et à la prédication, quand on sait la place que ces deux activités prennent dans la vie et le ministère du responsable d’Église. L’auteur aurait pu détailler ce qu’il voit comme une vie de prière saine pour les responsables, tant au niveau individuel que collégial. Rien ou très peu sur la prédication, c’est à regretter.

J’aurais bien vu (on l’a déjà suggéré à l’auteur) un guide de lecture pour se servir du livre en groupe, avec des questions chapitre par chapitre, pour orienter la réflexion.

À qui s’adresse le livre?

Le livre pourrait très bien être utilisé par un collège d’anciens, comme base de réflexion ou comme outil pour la formation de nouveaux anciens. Ce serait là tout l’intérêt d’un guide de lecture (voir plus haut), de pouvoir utiliser le livre comme un manuel.

Dans le cadre d’une Église naissante, le livre pourrait servir à alimenter les réflexions sur la manière d’envisager les différents aspects du ministère et à jeter des bases de travail. Il pourrait servir à réfléchir sur ce qui sera un règlement intérieur par exemple.

Bref, je recommanderais ce livre pour ouvrir à la discussion, et pour ouvrir les esprits de ceux qui peut-être, parce qu’ils n’ont toujours connu que leur Église, croient qu’il est difficile de faire autrement que chez eux.

Le Guide pratique du travail pastoral est disponible aux Éditions Clé. Il est aussi vendu sur Amazon.

NDLR: cette recension à été publié la première fois le 18 septembre 2014. Elle a été repostée le 16 septembre 2019 pour une nouvelle génération de lecteurs.

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image