Pourquoi être déçu de son Église est un bon signe?

S’il vous faut une Église parfaite et que vous la trouvez, n’y entrez pas, parce que dès que vous y entrerez, elle ne sera plus parfaite!

Dietrich Bonhoeffer, pasteur allemand martyrisé pour avoir résisté aux nazis, a écrit un classique sur la communion fraternelle De la vie communautaire. Il estime que notre déception concernant l’Église locale est positive, parce qu’elle met un terme à nos faux espoirs de perfection. Si nous abandonnons l’idée qu’une assemblée doit être parfaite pour que nous puissions l’aimer, nous reconnaitrons que nous sommes tous imparfaits et que nous avons besoin de grâce. C’est le point de départ de la vraie communauté.

Toutes les Églises pourraient poser cette affiche:

Gens parfaits refusés. Lieu réservé à ceux qui se reconnaissent pécheurs, qui ont besoin de grâce et qui veulent grandir.

Extrait de Rick Warren, Une vie motivée par l’essentiel, p. 180

Matthieu Giralt

Matthieu Giralt est le directeur de ToutPourSaGloire.com. Il est pasteur et enseigne à l'Institut Biblique de Genève. Diplômé de l'École des Beaux-Arts de Bordeaux, il finit actuellement un Master à la Faculté Jean Calvin. Parmi ses sujets favoris sont la culture, l'art, l'eschatologie et la communication de l'Évangile. Il le mari d'Alexandra et le père de Léon.

Articles pouvant vous intéresser

>