Quelle est ma valeur?

C'est la question qu'on s'est tous posé une fois, en admirant les étoiles par exemple. Si la vie n'a pas de sens, alors pourquoi vivre? Tout le monde essaie de définir l'homme, avec la philosophie, avec la sociologie, avec la biologie…

Mais pour nous, ce qui fonde une vision juste de l'homme, c'est la Bible.

Il y a 3000 ans, le roi David se posait la même question que nous aujourd’hui: Qu’est-ce que l’homme? Je vous propose un survol du Psaume 8 pour quelques éléments de réponses. D’abord, remarquons que pour David, penser l’homme c’est d’abord penser Dieu. En réalité, le psaume ne parle de l’homme qu’en rapport avec Dieu. David parle directement à Dieu et c’est à Dieu qu’il demande « Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, et le fils de l’homme pour que tu prennes gardes à lui ? ». David part de Dieu pour arriver à l’homme, non pas de l’homme pour arriver à Dieu. Regarder à Dieu nous évite deux pièges dans lesquels on peut et dans lesquels, un jour ou l’autre, nous sommes tous tombés: se penser trop important – c’est l’orgueil – et se penser sans valeur – qui est aussi une forme d’orgueil, déguisé en apitoiement sur soi.

Quand tu regardes à Dieu, tu as moins d’importance que ce que tu penses

Un des dangers principaux pour l’homme, c’est de se croire important. Dès que je pense que je suis important, je change de place. Si on regarde encore une fois la structure du psaume, on peut le voir comme une échelle. L’homme n’est pas en haut de l’échelle, au-dessus de Dieu, mais bien en-dessous. Se croire important, c’est un péché de l’homme, depuis bien longtemps. On se souvient l’histoire de la tour de Babel. Les hommes voulaient construire une tour « dont le sommet touche le ciel et se faire un nom ». Quand on ne regarde pas à Dieu, on pourrait se croire important. Mais dès qu’on regarde à Dieu, on se rappelle qu’il nous a créé. Quand je suis dehors, sous les étoiles, je ne me sens pas important, je me sens tout petit. Dans cet univers, dans ces milliers de milliards d’étoiles, je ne représente pas grand chose.

Se croire important, c’est oublier la place que l’on a dans l’univers créé par Dieu. Mais oublier la place que l’on a dans l’univers créé par Dieu peut nous faire tomber dans un autre piège, celui de déprécier notre valeur.

 

Quand tu regardes à Dieu, tu as plus de valeur que ce que tu crois

C’est en regardant à Dieu que je mesure mon importance et ma valeur. Si certains croient qu’ils sont importants alors qu’ils ne le sont pas, certains croient qu’ils n’ont pas de valeur alors qu’ils en ont.

Si on regarde encore une fois la structure du psaume, l’homme n’est pas en haut de l’échelle, mais pas non plus en bas. David remet l’homme à sa place et s’étonne de ce que Dieu s’intéresse à l’homme, qui est si petit dans l’univers. Mais il s’étonne aussi de la place que Dieu lui a donné. Quand il voit le contraste avec l’étendue du ciel créé par Dieu, David se demande comment Dieu a pu s’intéresser à l’homme. Mais il ajoute « tu l’as fait de peu inférieur à Dieu ».

De plus, Dieu, qui a tout créé et qui règne sur tout, dont la majesté s’élève au-dessus des cieux, a couronné l’homme de gloire. Remettre l’homme à sa place, ce n’est pas le dénigrer. Au contraire, David nous rappelle la place extraordinaire que Dieu a donné à l’homme. Dans la Création, l’homme a une place extraordinaire. Il n’est pas rien. Il n’est pas qu’un amas de cellule. Il n’est pas qu’un caillou. Dans le récit de la Création, l’homme est la cerise sur le gateau. C’est le sommet de la Création. Rien, dans la Création de Dieu ne reflète se gloire comme l’homme (et la femme) le fait. Quand vous regardez les étoiles, ou une cascade, ou une aurore boréale, ou les montagnes… Dites-vous que vous reflétez la gloire de Dieu encore plus que tout cela. L’homme a une place particulière dans la Création, parce que Dieu l’a créé en son image. En plus de porter son image, Dieu a confié à l’homme le mandat de dominer sur la terre et sur tous les animaux. En fait, Dieu qui règne au-dessus des cieux a confié à l’homme de régner sur la terre. Le jardin d’Eden est le prototype du royaume de Dieu dans lequel l’homme est appelé à régner.

Se rappeler de la place de l’homme dans la Création nous permet de le replacer à sa juste valeur. L’homme a une très grande valeur aux yeux de Dieu. C’est pour cela qu’en tant que chrétien, on attache autant d’importance aux questions éthiques comme l’avortement ou la fin de la vie. La valeur de l’homme, notre valeur, ne dépend pas de nous, ni de notre environnement, ni de ce que nous faisons, ni de ce que nous pensons être, ni de notre importance aux yeux de la société. Ce qui fonde notre valeur, c’est que nous portons en nous l’image du Dieu Créateur.

 

Quand tu regardes à la croix, tu as moins d’importance que ce que tu penses et plus de valeur que ce que tu crois

Quand je regarde à la croix, je vois mon péché. C’est à cause de mon péché que Jésus a été crucifié (Es 53.4-5). Comme Paul, je suis le premier des pécheurs. Quand je regarde à la croix et au sacrifice de Christ, je comprends que je ne suis qu’un pécheur, qui a besoin de la grâce de Dieu. À la croix, mon importance s’évanouit, à l’image de Jésus, cloué et mort à ma place. Je suis tellement incapable de m’approcher de Dieu que Lui s’est approché de moi.

Mais, en même temps, quand je regarde à la croix, je comprends ma valeur. J’ai tellement de valeur aux yeux de Dieu qu’il a envoyé son fils mourir pour moi, à ma place. Je comprends ma valeur quand je vois la valeur du sacrifice de Christ à la croix. Que vaut ma vie? Elle a couté celle de Jésus.

Quand je regarde à la croix, je comprends quelle est ma place. Ma place aurait du être sur cette croix, c’est ce que je mérite. Mais Christ est mort pour que ma place soit dans les bras de Dieu, c’est la grâce. Ne nous lassons pas de regarder à la croix pour nous rappeler ce que nous valons vraiment aux yeux de Dieu.

Et toi, tu as quelle idée de ta valeur?

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialités ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser