Quels sont les signes d’une Église qui s’égare?

lI n’est pas inutile de rappeler que le protestantisme libéral classique est humaniste et que ses approches sont principalement centrées sur l’homme plutôt que sur Dieu.

Quand une Église commence à devenir infidèle au Christ, cela se manifeste non seulement par I’adoption d’une théologie impure (qui peut parfois être cachée aux membres par l’utilisation d’un langage évasif), mais aussi par la vie quotidienne de l’Église: ses activités, sa prédication, son accompagnement spirituel, et même les conversations entre les membres auront tendance à devenir de plus en plus centrées sur l’homme et de moins en moins centrées sur Dieu.

L’Église dérive quand elle est centrée sur l’homme et plus sur Dieu

On aura tendance à donner beaucoup de place aux thérapies recommandées par les revues populaires et les psychologues modernes. L’orientation sera horizontale au lieu d’être verticale ou centrée sur Dieu, il y aura de moins en moins de moments prolongés de prière. On insistera de moins en moins sur une application directe de l’Écriture aux situations quotidiennes, mais on dira de plus en plus qu’il suffit d’être une personne sensible et attentionnée, de soutenir les autres et de faire preuve d’amour à leur égard.

 

L’Église dérive quand elle abandonne la prière

Les propos et les activités de l’Église auront très peu de contenu spirituel authentique — on parlera très peu de la nécessité de prier quotidiennement pour les besoins personnels et le pardon des péchés, de lire quotidiennement l’Écriture, de faire confiance au Christ à chaque instant et de goûter à la réalité de sa présence.

 

L’Église dérive quand elle abandonne la Bible comme autorité

Quand il y aura des comportements moraux à réformer, ceux-ci seront généralement considérés comme des faiblesses humaines que l’on peut corriger par ses propres efforts ou l’autodiscipline, et peut-être le soutien des autres, mais ces aspects moraux de la vie ne seront pas considérés essentiellement comme des péchés contre un Dieu saint, péchés qui ne peuvent être efficacement vaincus que par la puissance du Saint-Esprit agissant de l’intérieur.

 

L’Église dérive quand elle confond péché et faiblesse humaine

Quand de tels accents humanistes deviennent prédominants dans une Église, c’est qu’elle est devenue « moins pure » dans beaucoup de domaines mentionnés ci-dessus, et qu’elle n’est pas loin de devenir une fausse Église.

Extrait de Théologie Sytématique de Wayne Grudem, p. 961

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser

One thought on “Quels sont les signes d’une Église qui s’égare?

  1. Alain Rioux dit :

    Toute communauté s’égare, du moment où elle méprise la tradition, la plus avérée, du sacerdoce UNIVERSEL des baptisés: le Canon scripturaire (T.O.B) et le Symbole de Nicée-Constantinople (C.O.E)

Comments are closed.

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image