Une bonne résolution à prendre pour 2016

Le début d’année est souvent synonyme de (bonnes) résolutions. Je suis sûr que tu en as déjà plein, mais laisse-moi t’en proposer une pour 2016.

Un nouveau départ

La fin de l’année est souvent le moment où l’on regarde en arrière, où l’on peut remercier Dieu pour l’année écoulée mais aussi faire le bilan. Nous pouvons voir si nous avons progressé là où nous voulions, fait ce que nous avions prévu d’accomplir et aussi constater nos manquements. Les bilans sont toujours l’occasion de remercier Dieu pour sa fidélité, constater sa bienveillance à notre égard et voir combien sa grâce abonde, que nous ayons ou pas réussi à tenir nos engagements.

Le début de l’année rime avec résolutions et projets. C’est le temps propice pour se demander dans quelle direction nous voulons aller, quelles sont les choses que nous voulons apprendre, mettre en pratique, les choses à améliorer, celles à arrêter. C’est le moment de faire des choix, parce qu’on ne peut pas tout faire.

 

Ce que je te propose pour 2016

Peut-être tu as déjà plus de résolutions que tu n’en pourras tenir. La plupart doivent être de bonnes résolutions, qui t’aideront à grandir avec Dieu et à progresser dans ta piété. Je ne veux pas te détourner de toutes ces bonnes choses. Mais peut-être que ce que je veux te proposer va faire écho, que c’est quelque chose que tu veux faire depuis longtemps, ou que tu veux améliorer. Peut-être aussi que tu n’y avais pas pensé. Voilà ce que je te propose pour 2016:

Apprends l’anglais!

 

Pourquoi apprendre l’anglais?

Tu t’attendais à un truc de fou? Désolé si je t’ai déçu. Mais pour moi, apprendre l’anglais est l’une des choses les plus sages à faire, un excellent investissement. Normalement, je ne devrais même pas te donner des raisons d’apprendre l’anglais, tant cette langue est importante de nos jours.

Mais la principale raison pour laquelle je voudrais t’encourager à apprendre l’anglais, c’est que la grande majorité des ressources du monde évangélique sont en anglais. Tu n’imagines pas la richesse des livres, articles, conférences, sermons, vidéos etc. qu’il existe en langue anglaise. Apprendre l’anglais, c’est élargir son horizon. C’est se donner les moyens de bénéficier des milliers de ressources excellentes.

 

Comment apprendre l’anglais?

Il y a aujourd’hui beaucoup de moyens (ludiques) d’apprendre l’anglais. Je te partage l’expérience d’Anna et Sophie, deux jeunes de mon Église qui nous expliquent pourquoi et comment elles ont décidé de renforcer leur anglais:

En octobre, notre famille a hébergé un jeune anglais qui souhaitait approfondir son français. Il nous a présenté l’application Duolingo qu’il utilisait pour stimuler son apprentissage. Nous avons décidé de l’utiliser à notre tour pour perfectionner notre anglais car nous nous sommes rendu compte avec cette expérience qu’il nous fallait beaucoup de vocabulaire pour réussir à bien s’exprimer et se faire comprendre.

Cette application est pratique car elle est séparée en différents thèmes. Chacun d’eux nous apprend une quinzaine de mots de manières différentes: exercices de compréhension orale, exercices de prononciation et effets sonores. Nous pouvons suivre notre progression et Duolingo nous fait un rappel quotidien. Cette application n’apprend pas exclusivement l’anglais mais aussi l’allemand, l’espagnol et l’italien.

Alors si vous voulez vous lancer un défi pour ce début d’année 2016, tentez l’expérience!

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialités ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Anna et Sophie

Tu ne connais pas Duolinguo? va voir sur leur site. En plus c’est gratuit 😉

 

Mon expérience perso

J’ai appris l’anglais à l’école, comme tout le monde. Ce qui veut dire que j’avais pas un super niveau, comme tout le monde. Mais j’avais des potes étrangers, ce qui m’a forcé à pratiquer l’anglais. Les séries (à l’époque Friends – je suis presque vieux), m’ont aussi permis d’améliorer mon vocabulaire. Au début je regardais en anglais avec sous-titres français, puis en anglais avec sous-titres anglais, puis sans sous-titres.

Pendant la première année à l’IBG, Stéphane m’a demandé si je voulais bien faire la recension d’un livre. J’ai accepté. Ce que je ne savais pas, c’est que ce livre était en anglais. Mais je n’avais jamais rien lu en anglais! Peut-être un peu par fierté et beaucoup par goût du défi, j’ai décidé de ne rien dire et d’essayer de lire ce livre. À ma grande surprise, j’ai réussi à le lire, et sans trop de difficultés! En fait, je ne me sentais pas capable, mais je n’avais jamais essayé!

 

Ton défi pour 2016

Si jamais cet article a fait écho en toi, fonce! Peut-être au début ce sera difficile, mais quelle chose ne l’est pas au début? Franchement, le jeu en vaut la chandelle. Les heures que tu passeras à apprendre l’anglais ne seront rien comparées aux richesses auxquelles tu auras accès!

Ton défi pour 2016, si tu l’acceptes, est de choisir un livre en anglais et de te donner jusqu’à la fin de l’année pour le lire. Pour certains, il faudra commencer par apprendre ou renforcer leur anglais, avec Duolinguo par exemple. Pour d’autres, il suffira de sauter dans le bain et d’essayer!

À tous ceux qui relèveront le défi, bon courage!

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialités ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image