10 citations du livre « Retrouver la joie de prier »

Je ne prie pas autant que je voudrais. Je crois que c'est le cas de beaucoup d'entre nous. Alors quand j'ai vu qu'un petit livre sortait sur le sujet, j'ai voulu le lire.

Le livre est court (il fait la taille d'un gros article), mais il est solide théologiquement et encourageant. J'ai sélectionné 10 passages que j'ai surlignés en le lisant. Bien sûr, ils sont reproduits hors contexte et ne reflète pas le fil de la pensée de l'auteur. Mais j'espère que ces quelques extraits vous donneront envie de lire le livre.

Le livre

S’inspirant de la définition de Calvin selon laquelle « la prière est le principal exercice de la foi », Michael Reeves nous aide à comprendre que la prière doit être une expression naturelle de notre foi. Tout comme notre foi est éveillée lorsque nous saisissons les merveilles de l’Évangile, la prière devrait être la réponse de notre cœur à ces glorieuses vérités.

Voilà donc 10 citations qui m’ont interpellé en lisant Retrouver la joie de prier.

L’absence de prière va toujours de pair avec un manque d’intégrité chrétienne.

Michael Reeves, Retrouver la joie de prier, p. 8

La prière est le principal moyen d’expression de la vraie foi. Cela nous montre également que l’absence de prières n’est rien d’autre que de l’athéisme et la preuve de notre manque de foi en Dieu.

Michael Reeves, Retrouver la joie de prier, p. 13

En un sens, notre vie de prière nous révèle la vérité hideuse : elle révèle vraiment qui nous sommes.

Michael Reeves, Retrouver la joie de prier, p. 15

C’est donc la Parole de Dieu, le gracieux message du Christ, qui éveille la foi et qui incite à la prière – voilà donc la forme basique que doit prendre notre communion quotidienne avec Dieu.

Michael Reeves, Retrouver la joie de prier, pp. 24-25

La prière, c’est apprendre à se réjouir de ce qui a toujours procuré de la joie à Jésus.

Michael Reeves, Retrouver la joie de prier, p. 28

La prière ne nous sert pas à nous faire accepter. Non, la prière, c’est ce qui naît et grandit en nous lorsque nous prenons la mesure de ce qui nous a été donné.

Michael Reeves, Retrouver la joie de prier, p. 34

Lorsque, par défaut, nous considérons la prière comme une activité abstraite, une « chose à faire », nous avons tendance à nous concentrer sur la prière comme on se concentre sur une activité – ce qui la rend ennuyeuse. Au lieu de cela, concentrez-vous sur celui qui est l’objet de vos prières.

Michael Reeves, Retrouver la joie de prier, p. 39

Si nous ressentons vraiment le besoin de nous appuyer sur Dieu, alors le besoin de prier apparaîtra tout naturellement. La prière consiste donc à s’en remettre à un Père puissant au lieu d’être livré à une effrayante solitude où tout dépend de nous.

Michael Reeves, Retrouver la joie de prier, p. 43

Nous n’avons donc pas besoin de faire semblant d’être des sommités de la prière et encore moins de prendre des résolutions qui seront au-dessus de nos forces. Puisque l’Esprit connaît notre faiblesse, nous pouvons nous permettre d’être honnêtes avec notre Père, et d’accepter l’immense puérilité de notre foi. Nous pouvons donc nous contenter de lui dire ce que nous avons sur le cœur, même si nous le faisons en balbutiant.

Michael Reeves, Retrouver la joie de prier, p. 48

Prier les uns pour les autres, c’est partager ensemble la compassion de notre Père. Prier les uns avec les autres, c’est être une famille et favoriser cette unité que notre Dieu aime.

Michael Reeves, Retrouver la joie de prier, p. 55

5 raisons de lire « Retrouver la joie de prier »

  1. Parce qu’il explique pourquoi tu ne pries surement pas autant que tu voudrais.
  2. Parce qu’il est encourageant, sans être culpabilisant.
  3. Parce qu’il donne envie de plus prier.
  4. Parce qu’il donne des pistes pour mieux prier.
  5. Parce qu’il est court.

Et toi, qu’as-tu pensé de ce petit livre?

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser

>