SOLAS, La quintessence de la foi chrétienne

J’ai découvert Pascal Denault l’an dernier, quand mon ami et frère Guillaume Bourin m’a parlé de son émission Parole d’Évangile. C’est aussi à ce moment là que je me suis penché un peu plus en détail sur les doctrines de la grâce, qui tiennent particulièrement à cœur à Pascal. C’est donc avec joie que j’ai lu son dernier livre « SOLAS, La quintessence de la foi chrétienne »

Le livre

Le livre se découpe en 14 chapitres, qui détaillent les 5 solas (ou solae) de la Réforme: Sola Scriptura, Sola Fide, Sola Gratia, Solus Christus et Soli Deo Gloria. Le livre entend répondre à la simple question: « Qu’est-ce que la foi chrétienne? » Avec l’assurance que « ces cinq solas résument l’essence de la foi chrétienne », Pascal Denault détaille, chapitre après chapitre, les aspects spécifiques de chacun de ces 5 solas.

Ce que j’aime dans le livre

solasD’abord, le livre est simple à lire: le style est fluide, les chapitres courts et bien découpés et Pascal a fait un effort remarquable de clarté. Nul besoin d’être un théologien (même si on est tous des théologiens au fond), pour comprendre ce qu’on lit. La clarté est vraiment un point fort du livre. Des doctrines profondes sont articulées de manière très claires. Non seulement ça facilite notre lecture, mais cela souligne aussi la beauté de la doctrine réformée.
Tout au long du livre, on sent aussi l’amour et la crainte de Dieu de l’auteur, qui fait tout pour mettre Dieu en avant. L’exposé doctrinal n’est pas là pour magnifier les connaissances de Pascal. Ici, la doctrine révèle la beauté du plan de Dieu.
Le livre finit sur l’adoration, la réponse normale de ceux qui connaissent Dieu. Ce livre m’a poussé autant à la réflexion qu’à l’adoration.

Ce que j’ai moins aimé

Sur l’ensemble du livre, ces reproches sont accessoires. Après, je pense que, à quelques endroits, le livre aurait pu gagner encore en simplicité. Si le travail est déjà remarquable, quelques maladresses pourraient rebuter certains, qui ne maitrisent pas encore le langage spécifique de la théologie réformée. Une explication de ces termes, même sommaire, aurait été bienvenue.
Aussi, j’ai trouvé dommage l’un ou l’autre raccourci, comme par exemple le point sur le cessationisme. Je ne remets ni en cause la position, ni la pertinence de mentionner ce point de vue (exprimé dans le chapitre 2.2 sur Sola Scriptura), seulement la présentation m’a paru un peu grossière. À ceux qui ne partagent pas ce point de vue, le passage pourrait paraitre aller un peu vite. La même chose en ce qui concerne le principe régulateur (13.2).

Qui devrait le lire?

(1) Ceux qui ne sont pas familiers avec les doctrines de la grâce, ou fâchés avec un calvinisme qu’ils ne connaissent peut-être que grossièrement. Ce livre saura leur présenter une exposition claire et accessible de ce qu’est la foi réformée, avec des réponses aux objections les plus courantes. (2) Les jeunes chrétiens, qui ont peut-être des difficultés à concevoir les subtilités et la profondeur de la grâce de Dieu, exprimée en Jésus-Christ. L’articulation systématique des 5 solas et de leurs implications dans notre compréhension du salut mettra sûrement de l’ordre dans leurs idées. (3) Enfin, je conseillerais aux responsables d’Églises de lire ce livre. Pouvoir argumenter de manière claire et biblique le salut est fondamental pour tous les chrétiens en général, et tous les responsables en particulier.

J’ai vraiment aimé la lecture de ce livre. La beauté du salut de Dieu m’a encore une fois émerveillé. J’espère que ce sera aussi le cas pour vous, après la lecture de SOLAS, La quintessence de la foi chrétienne.

TENTEZ DE GAGNER LE LIVRE en cliquant sur ce lien

Nos frères et sœurs d’Amérique du Nord peuvent se procurer SOLAS, La quintessence de la foi chrétienne à partir du 9 Octobre. Il sera disponible au début de l’année 2016 en France, aux éditions BLF.

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialités ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image