La vision du monde chrétienne

C'est quoi une vision du monde? Je suis obligé d'en avoir une? À quoi ça sert? Qu'est-ce que ça change? C'est ce que nous allons voir.

Définition

Il existe plusieurs définitions de ce qu’est une « vision du monde ». Je propose de prendre celle de James Anderson:

Une vision du monde est un réseau tissé des croyances fondamentales, présuppositions valeurs et idées à propos de l’univers et de notre place dans celui-là, qui modèlent la manière dont un individu comprend sa vie et ses expériences (et la vie et les expériences des autres) et la manière dont cette personne se comporte en conséquence.

Notre vision du monde, c’est le cadre de référence, la grille qui nous permet de comprendre le monde dans lequel on vit. Notre vision du monde va nous aider à répondre aux questions essentielles, celles que tout le monde se pose : Pourquoi on est là? Pourquoi le mal? Qu’est-ce que je dois faire de ma vie? Est-ce que la vie s’arrête à la mort? Quelle est le sens de mon existence?

Notre vision du monde n’est jamais que théorique, elle va définir notre manière de prendre des décisions, elle nous sert de guide pour notre vie. Nous le verrons, notre vision du monde a un impact concret sur notre manière de vivre.

 

Tout le monde a une vision du monde 

Sans vision du monde, impossible de donner du sens à la vie que nous menons. C’est pour cela que, consciemment ou non, tout le monde possède une vision du monde. Tout le monde est obligé d’avoir une grille avec laquelle il interprète le monde en général et sa vie en particulier.

James Anderson, dans What is your worldview? p. 13, dit:

Tu ne peux pas réfléchir dans un vide intellectuel, pas plus que tu ne peux respirer sans atmosphère physique. La plupart du temps, tu prends l’atmosphère qui t’entoure pour acquis: tu regardes à travers plutôt qu’à elle directement, même si tu sais qu’elle est toujours là. C’est la même chose pour ta vision du monde: normalement, tu regardes à travers elle plutôt que la regarder directement. C’est essentiel, mais d’habitude, elle reste juste en arrière-plan de nos pensées, de manière inconsciente.

Un peu comme le poisson qui nage n’a pas conscience qu’il est dans l’eau, nous n’avons pas toujours conscience de notre vision du monde. Sans vision du monde, impossible de donner du sens à la vie que nous menons.

 

La vision du monde chrétienne

La vision du monde chrétienne est définie par la Bible. C’est la Bible qui nous permet de voir le monde tel que Dieu le voit, c’est à dire tel qu’il est vraiment. Sans cette révélation, nous en serions réduits à nos propres expériences et notre intelligence limitée. Comment alors connaitre ce qui nous dépasse? Mais Dieu, dans sa grâce, s’est révélé à nous et nous a donné les clés pour comprendre le sens de la vie.

La vision du monde chrétienne commence avec Dieu. Dieu est le Créateur de toute chose, il règne sur tout et tout lui appartient (Ps 24.1). Donc dans la vision du monde chrétienne, c’est Dieu le centre, pas l’homme. La condition de l’homme s’explique par rapport à Dieu et pas l’inverse. Le but final de l’homme, c’est la gloire de Dieu.

Si on reprend le schéma classique Création-Chute-Rédemption-Glorification (à ce propos je vous conseille le livre L’évangile et l’Histoire), on comprend que notre vision du monde chrétienne s’articule sur l’Histoire du monde, racontée par la Bible.

  1. Si le monde nous montre encore sa beauté, c’est à cause de la création bonne de Dieu et de sa grâce commune.
  2. Si le monde va mal, c’est à cause du péché, qui a tout corrompu.
  3. Si j’ai de l’espoir, c’est grâce au sacrifice de Jésus à la croix et
  4. Si je sais qu’un jour tout mal disparaitra, c’est grâce à la vision glorieuse d’une Nouvelle Création sans péché.

Tout le monde a une vision du monde. Mais les visions du monde non-chrétiennes sont toujours défaillantes et peinent à répondre aux réponses les plus essentielles et communes comme la question des origines ou de la souffrance.

 

Tu fais ce que tu crois

Même si la vision du monde est un ensemble de croyances, son implication est bien réelle. On dit généralement que notre vision du monde affecte nos valeurs qui affecte notre comportement, qui affecte notre culture. En somme, tu fais ce que tu crois. Si tu crois que rien ne vient après la mort (vision du monde nihiliste), alors pourquoi ne pas faire ce que tu veux dans cette vie là? Si tu crois que Dieu n’existe pas (vision du monde athéiste), les notions de bien et de mal sont alors relatives et ta morale pourra varier au fil du temps.

Comme le dit le chanteur Lecrae:

Ta manière de vivre dans le monde est nécessairement une expression de tes croyances.

C’est pour cela que nous chrétiens insistons autant sur notre manière de vivre, notre témoignage (Ga 5.25). Nous savons que ce que nous vivons exprime ce que nous croyons. De même, nous pouvons assez facilement deviner ce que les gens croient en les regardant vivre.

 

Ce que ça change concrètement

Comme nous l’avons vu, croire et vivre vont de paire. Du coup, ce que l’on croit impacte directement notre manière de vivre. Notre vision du monde va orienter nos valeurs et nos comportements en matière d’éthique —comme la question de l’avortement ou de l’euthanasie— ou matière de famille —comme la question du mariage et de l’éducation— ou encore en matière de technologie —notre rapport au progrès et aux machines etc.

Toute notre vie va traduire notre vision du monde. Et en temps que chrétiens, nous voulons que ce soit la Bible —ce que l’on croit— qui définisse notre conduite et non notre conduite qui définisse ce que l’on croit.

Notre vision du monde va aussi nous permettre de discerner ce qui est bon, beau et vrai dans notre culture et ce qui est de l’ordre créationnel —bon— et de l’ordre de la chute —mauvais. Une bonne vision du monde va nous permettre de discerner entre l’ordre et la structure (expression empruntée à Al Wolters dans Creation Regained). C’est ma vision du monde chrétienne qui m’avait permis de décrypter le blog d’un condamné.

 

Pour aller plus loin

Connaitre notre vision du monde chrétienne est donc importante. Elle nous permet de comprendre notre vie et ses défis mais aussi de répondre aux questions et aux aspirations de nos contemporains.

Si tu veux creuser la question, je te conseille:

worldview_survey

 

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser

  • Pingback: La vision du monde chrétienne | Chrétiens pour Christ()

  • Peps Cafe

    Bonjour !

    Excellent billet !

    Et tout à fait d’accord avec ceci : « La vision du monde chrétienne commence avec Dieu. Dieu est le Créateur de toute chose, il règne sur tout et tout lui appartient (Ps 24.1). Donc dans la vision du monde chrétienne, c’est Dieu le centre, pas l’homme. La condition de l’homme s’explique par rapport à Dieu et pas l’inverse. Le but final de l’homme, c’est la gloire de Dieu ». Et non nos possessions ou ce qu’il nous confie(cf la mise en garde en Deutéronome 8). Je suis en réflexion à ce sujet, par rapport aux visions du monde que peuvent véhiculer certains livres(notamment et surtout chrétiens).

    D’autre part, il me semble que notre rapport au monde : la fuite/l’isolement, la conformité/la confusion, ou la distinction (dans le sens de l’engagement, sans compromis) sont d’autant d’attitudes nourries par nos visions du monde, de l’homme, mais aussi de Dieu, de Jésus-Christ, de l’Evangile et de l’Eglise, de ce qui est « spirituel » et de ce qui « n’est pas spirituel », comme du sens de la vie. L’important étant de savoir d’où et de qui viennent-elles, à l’instar de ce que soulevait Jim Petersen dans « une vie qui parle »(Ed. Navpress).

    Fraternellement,
    Pep’s

  • Elias Hargreaves

    Bonjour,

    Si ça vous intéresse, l’infographie est disponible en français ici : http://www.repensez-vous.fr/#!Questionnaire-vision-du-monde/zoom/c16av/image76m.

  • Laurent dv

    Moi, je conseille vivement « Une vision transformatrice » (anciennement « La vision chrétienne du monde » dans la collection Alliance) de Walsh et Middleton, qui construit les bases d’une vision chrétienne du monde et démonte le dualisme en général tel qu’on le trouve dans toutes les autres visions (chez certaines visions chrétiennes, chez Platon/Augustin, chez Aristote/D’Aquin). Ce qui est intéressant, c’est son approche universitaire (livre écrit par des ministres dans le milieu étudiant et adressé aux étudiants universitaires) et sa vision holistique (de la même manière qu’Abraham Kuyper) qui affirme que notre christianisme se doit d’intégrer toute information, y compris nos sujets d’études !

    Evidemment, pour ceux qui lisent l’anglais, je leur recommande : Van Til, Greg Bahnsen, William Edgar, Scott Oliphint et John Frame !