Comment (commencer à) former un disciple?

Certains sont allergiques au mot discipulat. Je peux comprendre, il n'est pas très joli. Mais l'idée qu'il traduit est bien biblique.

Et le sens en est simple: faire des disciples, ou plutôt former des disciples.

Dans son livre sur le sujet Discipling, tiré de l’excellente série 9Marks, Mark Dever définit ainsi le discipulat: « Aider les autres à suivre Jésus ». Et il développe: « le discipulat est le fait de faire du bien spirituellement à quelqu’un pour qu’il ou elle puisse ressembler davatange à Christ. » (p. 13)

Le livre de Dever est découpé en 3 parties:
1. Qu’est-ce que le discipulat (discipling en anglais)?
2. Où devrions-nous faire des disciples?
3. Comment devrions-nous faire des disciples?

C’est cette troisième partie qui m’intéresse aujourd’hui et que je propose de vous résumer.

Choisir quelqu’un

Notre temps est limité et nous ne pouvons pas suivre tout le monde. Nous devons alors faire des choix, même si cela paraît difficile. Sinon, on risque de ne suivre personne au final. Cela commence évidemment par la prière. Mais Dever donne également 9 (étonnants) facteurs à considérer pour choisir qui former.

1. Membre de la famille

Dieu nous a donné une responsabilité spéciale concernant les membres de notre famille (1 Tim 5.8). Notre discipulat devrait commencer là.

2. L’état spirituel

Dever rappelle que nous devons évangéliser nos amis non chrétiens. Mais qu’il est inutile de les accompagner comme s’ils étaient des disciples (1 Co 2.14).

3. Les membres de l’Église

Le discipulat fonctionne mieux dans le contexte de l’Église locale (Dever l’explique au chapitre 5). C’est à l’Église locale de former des disciples.

4. Entre personnes du même sexe

La Bible est claire concernant le discipulat dans l’Église (Tite 2.3-4).

5. La question de l’âge

Naturellement, on aurait tendance à accompagner et former une personne plus jeune. Mais l’Écriture nous montre que ce n’est pas une règle et qu’un aîné peut grandir au contact de plus jeunes (1 Tim 4.12; 5.1).

6. Différent de nous

Nous sommes plus facilement attirés par ceux qui nous ressemblent. Mais choisir quelqu’un de différent peut aider à grandir et à refléter la diversité du corps de Christ (Ep 2.18).

7. Il faut qu’il soit enseignable

Être enseignable est la base du discipulat (Ps 25.9; Pr 11.2). On veut accompagner celui qui est enseignable, et rester enseignable soi-même.

8. Notre but: la multiplication

Nous voulons accompagner tout le monde, mais particulièrement ceux qui feront à leur tour des disciples.

9. La proximité et le calendrier

C’est une question de sagesse: il est plus facile de trouver quelqu’un dont le calendrier peut s’accorder au nôtre. Parfois, Dieu mettra une personne sur notre route au calendrier différent. Mais la Bible nous demande d’être réfléchis dans notre gestion du temps.

Avoir des buts clairs

Une fois la personne choisie, il faut savoir comment l’accompagner. Dever conseille de toujours garder deux choses à l’esprit: penser à ce que les gens comprennent et à leur manière de vivre.

Aider les gens à mieux comprendre

Notre but est d’aider les gens à grandir dans la connaissance de Christ, par la Parole de Dieu. Si nous voulons voir les gens obéir à Christ, il faut d’abord enseigner sa Parole. Dever propose le schéma suivant: Vie -> Vérité -> Vie. « Les personnes devraient être attirées par notre vie, notre enseignement devrait travailler à leur transformation et leur vie transformée devrait refléter notre enseignement et attirer à leur tour des personnes qui voudront les écouter. » (p. 84)

Aider les gens à mieux vivre

Connaître Dieu change notre manière de vivre (Gal 4.9), parce que nous voulons imiter celui que nous suivons. D’ailleurs, vouloir que l’autre nous imite doit avoir pour but qu’il imite Christ (1 Co 11.1).

En fait, former des disciples se rapproche beaucoup de notre devise: « Voir comme Dieu voit pour vivre comme Dieu veut. »

Dever conclut simplement: « Vraiment, le ‘comment’ du discipulat n’est pas si compliqué. C’est simplement vivre ensemble et partager notre voyage vers Christ. » (p. 86)

Et vous, qui allez-vous suivre?

Abonne-toi à ma newsletter

Ne rate aucun de mes articles et reste connecté à l'actualité de mon blog

Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser