Comment aider les membres de votre Église à lire la Bible en 2019

Comme beaucoup, peut-être que vous avez du mal à lire la Bible. Peut-être que vous ne la lisez pas autant que vous aimeriez. Si c’est votre cas, vous avez probablement essayé de multiples méthodes pour vous motiver à la lire. Et peut-être que vous avez échoué à de multiples reprises.

Dans cet article, mon ami Jonathan Meyer vous explique ce qu'il a mis en place dans son Église pour encourager la lecture de la Bible.

Pourquoi un plan de lecture?

Peut-être que vous avez de la facilité à lire la Bible et que vous la lisez fidèlement, jour après jour, depuis des années. Si c’est votre cas, vous êtes une personne rare. Vous avez le potentiel unique d’être un moteur pour d’autres. Si la Bible est réellement la Parole de Dieu, notre désir premier est de la propager, d’aider d’autre à la lire.
Dans mon travail de pasteur, je constate que de très nombreuses personnes ne lisent la Bible qu’une fois par semaine, lors du culte, durant la prédication. Et encore, la plupart des gens écoutent la lecture et ne lisent pas en même temps.

C’est sans doute un mal de notre siècle. Notre génération est saturée d’informations. Nos oreilles bourdonnent de tant de lectures, tant d’enseignements, tant de films, tant de musiques. Nous n’en pouvons plus.

En tant que chrétien, je peux m’intéresser et lire énormément de choses. Personnellement j’aime les livres. Je lis des livres en tout genres, j’ai tendance à être intéressé par tout. Mais la Bible est la Parole de Dieu. Au milieu de tous les mots que nous entendons, les mots de Dieu doivent raisonner plus fort que tout. Pour cette raison, la lecture de la Bible est une pratique fondamentale. Nous devons la lire quotidiennement. Nous devons vivre cette relation vivante avec Dieu au travers de sa Parole. Pour cela, nous devons développer une bonne discipline.

Pourquoi lire la Bible en église?

Dans mon Église, nous savons que lire la Bible seul peut être difficile. Nous avons donc voulu la lire ensemble. Le Seigneur veut s’adresser à son Église dans son ensemble. Pas uniquement à quelques-uns d’entre nous.

Puisque nous visions toute l’église, nous avons commencé à en parler, lors des cultes, dès le mois de novembre 2017. J’ai prêché deux fois sur le Psaume 119. Chaque personne de l’église a aussi reçu le livret « Chut… Dieu a quelque chose à te dire! » comme moyen de motivation initial.
Notre but était qu’un maximum de personnes entrent dans le projet.

Comment lire la Bible en église?

J’ai préparé un plan de lecture. Mais je me suis fixé quelques règles pour aider chacun à entrer dans le projet:

  1. Règle numéro un, au lieu d’un plan annuel, j’ai préparé douze plans mensuels. Cela permet aux gens de reprendre le train en marche en cours d’année, et à ceux qui sont chargés à un moment donné de faire une pause. Puisque nous avions des plans mensuels, il fallait que, dans la mesure du possible, les livres bibliques soient lus sur un mois et ne chevauchent pas sur deux.
  2. Règle numéro deux, nous avions 25 jours de lecture par mois. Cela permet de rattraper le retard accumulé ici ou là.
  3. Règle numéro trois, il y avait trois variantes. Pour chaque journée, il y avait deux lectures. Une grande et une petite. Les très motivés pouvaient lire la grande et la petite, les moyennement motivés pouvaient lire la grande et les peu motivés pouvaient lire la petite. Les plus motivés liraient toute la Bible en un an, les moyennement motivés liraient les trois quarts de la Bible est les moins motivés en liraient un quart.
  4. Règle numéro quatre, le format était celui d’une carte de visite. De nombreuses personnes ne lisent pas la Bible au format papier, mais au format numérique. Par conséquent une page A4 ou un format signet n’est pas très pratique. Le format carte de visite est bon marché, et il s’insère derrière la coque d’un smartphone ou dans un portemonnaie facilement.
  5. Règle bonus, il y avait un mini plan spécial Pâques et spécial Noël pour changer en cours d’année.

Qu’avons-nous appris cette année?

Je ne m’attendais pas à ce que tout le monde suive le plan. Et tout le monde ne l’a pas suivi. Mais un bon groupe à tenu le coup. Nous sommes le 24 novembre 2018 et je pense qu’une vingtaine de lecteurs arrivent au bout. C’est encourageant. Certain ont lu l’ensemble, certains sont passé du plan complet à un plan partiel en cours d’année. Des groupes Whatsapp se sont créés, les présidents de culte en ont parlé, les présidents des réunions de prière en ont parlé et il y a eu de nombreux échanges informels. Il y a aussi eu des échecs. On m’a aussi posé des questions sur des passages que les gens ne comprenaient pas. Je crois que le bilan est très positif.

Nous allons donc réitérer ce projet pour 2019. Mais nous apporterons quelques modifications. Le grand changement pour 2019, c’est que nous ne lirons pas la Bible en entier. Je prépare un plan sur trois ans. Chaque année, nous lirons tout le Nouveau Testament et un tiers de l’Ancien. Cela représente environ deux chapitres par jour. Je vais aussi abandonner les mini-séries de Pâques et Noël, cela apporte trop de confusion. En fait, je vais maintenir ces mini-séries, mais ce sera en dehors de la série générale. Ces mini-séries seront pour ceux qui ne suivent pas le plan mais qui hésitent à s’y mettre.

Quelques conseils pour se lancer

Motivez les responsables

Si vous êtes responsable d’église, motivez votre église. Si vous n’êtes pas responsable d’église, motivez vos responsables d’église. Nous l’avons fait, c’est donc possible. N’attendez pas une révolution complète, mais des progrès par petits pas.

Motivez l’Église

Parlez-en à votre église, parlez-en tout le mois de décembre pour être sûre que chacun sait ce qui se passe. Expliquez bien le fonctionnement général. Expliquez les choix que vous avez fait. Donnez envie, expliquez que c’est une opportunité et non un devoir pénible. La règle d’or est la communication.

Lancez-vous!

Un plan de lecture ne va pas révolutionner votre église, mais si cela motive quelques personnes à la lire, ce sera une excellente nouvelle. Ma prière est que le peuple de Dieu lise les mots de Dieu, par n’importe quel moyen. Si Dieu utilise celui-ci, gloire lui soit rendue.

Téléchargez les plans de lecture imprimable


Jonathan Meyer est pasteur de l’Église Action Biblique à Genève. Marié à Marielle, ils ont deux enfants.

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialités ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser

PARCOURS EMAILS GRATUIT
6 jours pour approfondir ma vie de prière
close-link
Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image