Un (mini) catéchisme de la productivité

Dans quelques jours sort un nouveau livre de Tim Challies traduit en français: Faire plus. Mieux. (voir ma recension). Une des choses que j'ai aimées dans ce livre, c'est que Challies prend le soin de bien ancrer la question de la productivité dans le cadre plus général de la mission du chrétien.

Pour Challies, notre productivité doit nous permettre d’exceller dans ce qui est notre raison d’être.

Pour ouvrir son livre, il propose un catéchisme en 6 questions, pour comprendre « les fondamentaux concernant [n]otre raison d’être et la mission que Dieu [n]ous a donnée ».

Question 1: Pour quelle raison Dieu m’a-t-il créé?

Réponse: Dieu m’a créé pour le glorifier.

La première question de ce petit catéchisme reprend la première question du petit catéchisme de Westminster.

Dieu nous a créés pour sa gloire (Rm 11.36). Challies explique:

Dieu vous a créé pour que vous lui rendiez gloire et pour se glorifier au travers de vous. C’est une vérité étonnante et qui a de quoi nous rendre particulièrement humble si on y réfléchit. Lorsque vous saisissez cela et que vous commencez à le vivre, toute votre existence en est transformée.
C’est bien simple: vous n’êtes pas le but de votre vie. Vous n’êtes pas la vedette de votre film. Si vous vivez pour vous-même, votre confort, votre gloire, votre renom, vous passerez à côté de la raison d’être de votre existence. Dieu vous a créé pour sa gloire.

Question 2: Comment puis-je glorifier Dieu dans ma vie de tous les jours?

Réponse: Je peux glorifier Dieu chaque jour en faisant des œuvres bonnes.

Si nous avons été créés pour glorifier Dieu, comment le faire? Est-ce seulement dans les moments de culte? En devenant missionnaire? Challies répond:

Vous ne glorifiez pas Dieu seulement lorsque vous parlez de lui, ou que vous présentez l’Évangile à votre voisin, ou que vous levez les mains au ciel lors d’un culte de louange. Ce sont de très belles actions, mais ce ne sont pas les seules manières de glorifier Dieu. Loin de là. Vous glorifiez Dieu lorsque vous faites des œuvres bonnes. L’apôtre Pierre a écrit: « Ayez une bonne conduite au milieu des non-croyants, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous faisiez le mal, ils remarquent votre belle manière d’agir et rendent gloire à Dieu le jour où il interviendra » (1 Pierre 2:12). Vos bonnes œuvres donnent au monde qui vous regarde une excellente image de Dieu.

Question 3: Qu’est-ce qu’une œuvre bonne?

Réponse: Les œuvres bonnes sont des actions qui ont pour but de glorifier Dieu et d’aider notre prochain.

L’apôtre Paul nous dit que nous avons été sauvés par grâce, par le moyen de la foi, pour pratiquer les bonnes œuvres que Dieu nous avait préparées d’avance (Ep 2.8-10). Mais qu’est-ce qu’une bonne œuvre au juste?

Challies explique:

Les œuvres bonnes sont donc toutes ces choses que vous faites pour le bien des autres. Si vous êtes une mère et que vous prenez votre enfant en pleurs dans les bras pour le consoler ou lui faire le câlin dont il a besoin, vous faites une œuvre bonne qui glorifie le Seigneur parce que vous l’avez fait pour le bien de votre enfant. Si vous êtes étudiant et que vous vous appliquez à bien travailler, vous faites une œuvre bonne qui glorifie Dieu car un jour vous utiliserez ce que vous avez appris pour le bien d’autrui. Si vous travaillez dans un bureau et que vous accomplissez vos tâches avec respect envers vos clients et vos collègues, vous faites une œuvre bonne qui glorifie Dieu parce que vous vous détournez de vous-même pour penser au bien-être des gens qui vous entourent.

Question 4: Mais je suis un pécheur. Est-ce que je peux réellement accomplir des œuvres bonnes?

Réponse: Oui. Les chrétiens peuvent faire des œuvres bonnes grâce à l’œuvre achevée du Christ.

Notre cœur est tellement tortueux et le péché reprend tellement vite le dessus. Alors comment être sûr de notre capacité à produire de bonnes œuvres? Est-ce vraiment possible? Challies l’affirme:

Oui, cela est possible. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Dieu vous a sauvé: «En réalité, c’est lui qui nous a faits; nous avons été créés en Jésus-Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous les pratiquions » (Éphésiens 2:10). C’est simple: Dieu vous a sauvé afin que vous puissiez accomplir des œuvres bonnes et ainsi lui rendre gloire. Paul développe encore davantage cette idée dans sa lettre à Tite : « Il s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les œuvres bonnes » (Tite 2 : 14 – Colombe). Christ a donné sa vie pour vous, afin que vous puissiez développer un zèle pour les œuvres bonnes. Paul appelle les chrétiens à devenir des zélotes ou extrémistes des bonnes œuvres, à se consacrer entièrement à faire du bien aux autres!

Question 5: Dans quels domaines de ma vie devrais-je insister sur les œuvres bonnes?

Réponse: Je devrais insister sur les œuvres bonnes tout le temps et dans tous les domaines de ma vie.

Notre mission à TPSG c’est d’équiper les chrétiens à développer une vision biblique du monde pour les aider à glorifier Dieu dans tous les aspects de leur vie. Toute notre vie doit glorifier Dieu (1 Co 10.31).

Pierre nous explique même que Dieu nous a équipés, de manière surnaturelle, afin que nous soyons en mesure d’accomplir plus d’œuvres bonnes. « Comme de bons intendants des diverses grâces de Dieu, mettez chacun au service des autres le don que vous avez reçu. Si quelqu’un parle, qu’il annonce les paroles révélées de Dieu; si quelqu’un accomplit un service, qu’il le fasse avec la force que Dieu communique, afin qu’en tout Dieu reçoive la gloire qui lui est due à travers Jésus-Christ. C’est à lui qu’appartiennent la gloire et la puissance, aux siècles des siècles. Amen! » (1 Pi 4.10-11)
La Bible est claire: qu’importe l’endroit, qu’importe le moment, nous sommes capables de faire du bien à notre prochain, et nous devons le faire.

 

Question 6: Qu’est-ce que la productivité?

Réponse: La productivité consiste à gérer efficacement mes dons, mes talents, mon temps, mon énergie et mon enthousiasme pour le bien des autres et la gloire de Dieu.

À la fin de son catéchisme, Challies définit ce qu’est la productivité pour le chrétien: une bonne gestion de nos ressources pour le bien des autres et la gloire de Dieu.

Cet appel signifie que vous y consacrerez vos dons, les dons spirituels que vous avez reçus du Seigneur lorsqu’il vous a sauvé; cela signifie que vous utiliserez vos talents, ces domaines dans lesquels vous êtes naturellement doué; cela signifie que vous gérerez bien votre temps, ces vingt-quatre heures que Dieu vous accorde chaque jour; cela signifie aussi que vous tirerez parti de votre énergie, cette force ou vitalité dont vous disposez au cours de votre vie; et cela signifie même aussi que vous prendrez en compte votre enthousiasme, cette passion et cet intérêt que vous nourrissez lorsque vous faites ce que vous aimez faire. Dieu vous appelle à prendre tout cela pour le mettre au service du bien des autres avec soin, fidélité et persévérance.

– Adapté de Faire plus. Mieux. de Tim Challies, pp. 15-21

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser