Un outil pour se placer « Face à Dieu »

Il y a des professeurs qui vous marquent plus que d’autres. Daniel Hermann est de ceux-là. Sa profonde intimité avec le Seigneur et sa dépendance totale à lui m’ont fortement marqué et encouragé dans ma marche chrétienne.

Il y a quelques mois, il a partagé avec nous un outil qu’il utilise pour faire le point et se placer « Face à Dieu ».

J’aime les outils qui me guident dans ma discipline personnelle. J’ai donc sauté sur l’occasion pour demander l’autorisation à Daniel Hermann de partager avec nous ces questions qui l’aident à se placer « Face à Dieu », après des (dizaines) années de marche avec le Maître.

Comment l’auteur utilise l’outil

MG: Comment toi, tu te sers de cet outil concrètement? Tu fais toutes les questions? Tu pries à chaque question? Et quand?

DH: Tout au long de ma vie de croyant, je désire connaitre de façon plus précise Celui en qui j’ai placé ma confiance. Il donne de nombreuses indications dans sa Parole qui me permettent de découvrir ce qu’Il attend de moi. C’est en obéissant à son attente que je découvre une amitié réelle avec Lui (Jn 15.14).

Alors, me promenant dans la nature, je reprends « face à Dieu », et tranquille, je lis lentement une question après l’autre. La prière est spontanée: « Seigneur Jésus, je suis là avec Toi, éclaire ma conscience, je veux Te suivre, fais-moi comprendre ce qui va et ce qui ne va pas en moi! » Et je réfléchis, je médite… Quelquefois, je me suis arrêté à une ou deux questions, quelquefois j’ai lu le tout… Et là où je suis repris dans ma conscience, je prie en demandant pardon au Seigneur!

Quelquefois, au retour de ma promenade, j’ai à écrire un mail pour demander pardon à quelqu’un que j’ai blessé… ou donner un coup de fil… ou aller visiter… L’intimité avec le Seigneur me conduit souvent aux œuvres bonnes! Et l’obéissance, le Seigneur y répond par la bénédiction, la bénédiction de l’aimer davantage.

MG: Pourquoi il est important pour toi de te poser ces questions de temps en temps?

DH: Je crains quelquefois de stagner dans la vie spirituelle, et je veux avancer, mieux connaitre Celui qui m’aime tant. T’imagines, il m’aime tant qu’il a donné sa vie pour moi, pour me sauver éternellement! Alors, pour progresser, des bilans intermédiaires me font du bien.

Essaye, tu verras combien cela peut te faire du bien! C’est si bon de vivre dans cette obéissance au Roi des rois!

Les questions pour se placer « Face à Dieu »

1. Dans ma vie, y a-t-il quelque chose que je n’accepte pas de la main de Dieu? Puis-je accepter totalement ma vie?

  • Ma personne?
  • Ma santé, ma corpulence, mes dons?
  • Ma destinée, mon travail, ma situation sociale, mon appartement, ou ma chambre, mes conditions de vie, les difficultés de ma vie?
  • Ceux qui m’entourent, mon conjoint, ou le fait d’être célibataire, mes enfants, mon patron, mes collègues de travail, mes subordonnés, les locataires, mon propriétaire?

REMARQUE: Chaque « non » à la vie est un signe que je ne crois pas au Père Éternel. Je ne crois pas que Dieu a tout dans sa main et qu’il ne veut que mon bien !

2. Existe-t-il une personne qui ne m’est pas sympathique?

  • De laquelle je ne veux rien savoir?
  • Que je ne veux pas rencontrer?
  • À laquelle je ne donne pas la main ou que je ne salue pas?
  • Avec laquelle ou de laquelle je ne peux pas parler sans être emporté?
  • Envers laquelle j’ai besoin de me justifier?
  • Pour laquelle je ne peux pas remercier Dieu? Si ma réponse est « oui », quel est pour l’instant le chemin à suivre pour surmonter ce péché?

REMARQUE: Ce qui me gène chez l’autre, c’est MON péché!

3. Y a-t-il une personne qui m’est plus proche que mon conjoint?

  • Avec laquelle je préfère parler?
  • À laquelle je pense davantage qu’à mon conjoint? Si « oui », que dois-je faire pour remettre ma vie de famille en règle devant Dieu? Si « oui », que dois-je faire pour interrompre l’adultère?

REMARQUE: Ton conjoint est le prochain le plus intime!

4. Pourquoi est-ce que je parle?

Par égoïsme :

  • Pour m’élever?
  • Pour abaisser les autres?
  • Pour faire impression?
  • Pour bavarder (ce qui me passe par la tête)?
  • Pour annoncer les victoires de Satan?
  • Pour éviter le silence béni?

Pour servir :

  • Pour avoir une communion avec les autres?
  • Pour réjouir et encourager les autres?
  • Pour enseigner?
  • Pour faire croître les frères dans la foi?
  • Pour annoncer les triomphes de Christ?
  • Pour construire le Royaume de Dieu? Combien est-ce que je pèche avec mes paroles?

REMARQUE: Ne dis rien d’un autre que tu n’es pas prêt à répéter en sa présence!

5. Quelle est ma discipline personnelle?

  • Est-ce que je pratique le silence chaque jour?
  • Est-ce que je lis la Bible journellement?
  • Suis-je facilement énervé, anxieux, soucieux?
  • Mon travail est-il consciencieux?
  • Quelles sont mes mauvaises habitudes?
  • Que dois-je abandonner?
  • Est-ce que je consacre assez de temps à mon époux/se, à mes enfants?
  • Ai-je assez de temps pour le repos nécessaire?
  • Suis-je ponctuel au coucher et au lever?
  • Mon corps est-il réellement un instrument de Dieu?
  • Dans ma nourriture, suis-je discipliné?

REMARQUE: Celui qui travaille plus que Dieu veut est nerveux; celui qui travaille moins que Dieu veut est déprimé.

6. Quelle est ma disponibilité pour les autres?

  • Est-ce que je me sens responsable pour l’humanité?
  • Envers qui ai-je pour le moment une responsabilité précise?
  • Est-ce que j’intercède assez pour cette personne?
  • Suis-je prêt à renoncer au confort, aux habitudes de la vie paisible?
  • Suis-je prêt à tout laisser pour aider mon prochain?
  • Suis-je prêt pour le « soin d’âme » à d’autres?
  • Quand ai-je fait la dernière expérience avec le Christ que je peux partager avec d’autres?
  • Quand ai-je pour la dernière fois conduit une personne au Christ?
  • Ai-je encore de la jalousie dans le service?
  • Est-ce que je prends le temps nécessaire de suivre ceux qui ont accepté Christ?

REMARQUE: Pour le « soin d’âme », il ne faut jamais être pressé. C’est une responsabilité qui engage à être prêt à tout donner!

7. Ai-je la bonne position dans le groupe?

  • Suis-je fier d’être membre du groupe où je suis actif? (l’église est là où chacun travaille).
  • Suis-je tenté de former avec un ou plusieurs autres un clan dans le groupe?
  • Est-ce que quelqu’un m’est antipathique? Est-ce que je hais quelqu’un? Ai-je peur de quelqu’un? Quand vais-je parler avec cette personne?
  • Est-ce que je me compare avec d’autres?
  • Est-ce que je fais des manières, ou suis-je prêt à missionner à chaque instant?
  • Est-ce que j’accepte de suite chaque responsabilité que Dieu me montre?
  • Suis-je prêt à porter les moqueries pour le Christ?
  • Suis-je convaincu que prier est plus important que parler?
  • Suis-je toujours prêt à être mis de côté?
  • Quand suis-je sensible? Quand est-ce que je porte rancune?
  • Suis-je toujours prêt à regarder chacun comme mon supérieur? Et prêt à ce que d’autres me considèrent comme leur supérieur?

REMARQUE: Il n’existe que le double but dans l’église : GLORIFIER CHRIST ET AIDER LE PROCHAIN! Celui qui n’est pas prêt à partager ce but n’a pas sa place dans l’Église.

Télécharge cet outil gratuitement

Un outil, ça doit être pratique. Du coup, j’ai mis en page ces questions dans un document PDF que tu peux télécharger et imprimer. Tu peux ensuite le plier en trois et le glisser dans ta Bible!
Je prie que le Seigneur bénisse les temps que tu prendras avec lui et que ces questions t’aident à te placer face à lui, de plus en plus près.

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser

  • fred mondin

    Merci pour cet outil pratique et bravo pour le PDF !

  • Cyprien LEGRET

    Il y a des articles qui nous remplissent d’émerveillements et d’autres qui nous jettent aux pieds du Seigneur. Celui-ci en est un.
    Dieu est fidèle pour me rendre conforme à sa volonté et à croitre dans son amitié.

  • Thomas

    Un très grand merci à vous ! Quel bel outil pour la méditation !