#Transmettre: 4 questions à Guillaume Bourin

Cette semaine, je suis avec mon frère et ami Guillaume Bourin (dont je signale l'excellent blog Le Bon Combat) au Texas, où il étudie la théologie à Southwestern Baptist Seminary.

Entre une discussion de théologie et un plat de nachos, j'en ai profité pour lui poser quelques questions à propos de la formation théologique #Transmettre.

1. Comment le projet #Transmettre est-il né?

Il faut tout d’abord signaler que des initiatives similaires à #Transmettre existent en France depuis plusieurs années. Mentionnons, par exemple, la formation Éphèse organisée en région Toulousaine, qui connait un grand succès depuis plusieurs années maintenant, ou encore celle organisée par les Églises de Réseau FEF à Grenoble.

Le projet #Transmettre est né de notre rencontre avec Stuart Sheehan, le président de Word Hope Bible Institute. Cette organisation noue des partenariats avec les plus grandes facultés évangéliques anglo-saxonnes dans le but d’envoyer des universitaires chrétiens enseigner partout dans le monde. Stuart nous a présenté les formules d’institut biblique qu’il organisait, et nous avons convenu de faire une session d’essai à Paris.

La première session a eu lieu en Novembre 2013 à l’Eglise Evangélique de Paris Télégraphe, et la formule a remporté l’adhésion de la cinquantaine de participant présents. Nous avons donc décidé de prolonger ce projet et de lancer #Transmettre.

2. Quels sont les objectifs d’une formation #Transmettre?

La vision de #Transmetttre est d’unir le monde académique et l’église locale dans le cadre d’une formation théologique gratuite et de qualité. Ces formations sont ouvertes à tous.

Le cursus #Transmettre s’articule autour de 16 modules: un tronc commun de 14 cours (par ex.: Herméneutique, Sotériologie, Christologie, etc.), et deux cours de spécialisation ou de pratique qui sont laissés au choix du participant (Évangélisation, Islam, Éthique, etc.).

La formation est diplômante: à l’issue de sa participation à l’ensemble des modules, l’étudiant reçoit un DipMin (Diploma in Ministry, Certificat).

Une session #Transmettre est généralement organisée sur un week-end. Il s’agit d’un temps intensif de formation et d’interactions avec les professeurs. Ces derniers enseignent dans des facultés du monde entier, et sont à minima titulaires d’un Master en Théologie (ou en cours de validation).

À titre d’exemple, lors de la première session, nous avons accueillit Chuck Lawless, Professeur de Missiologie et doyen de la faculté Southeastern, en Caroline du Nord.

3. Il y a peu, un groupe de discussion #Transmettre a été créé sur Facebook. Quel est le lien avec ces formations?

Il faut considérer ce groupe comme un forum de discussion théologique. Il est ouvert à tous et animé par des organisateurs et des professeurs du réseau #Transmettre.

L’idée initiale était d’ouvrir un espace dédié aux échanges réservé aux participants de nos formations. Nous avons finalement élargi le public, et nous avons été très surpris de voir la nature et le nombre des questions que les croyants de nos églises se posent!

Le groupe #Transmettre est également un lieu où les opportunités de formation théologique et autres conférences peuvent être relayées. Si vous n’en faites pas encore partie, n’hésitez pas à le rejoindre.

4. Donne nous 3 raisons pour lesquelles nous devrions nous joindre à une formation #Transmettre?

Je profite de cette question pour vous dire que la prochaine session aura lieu à Montreuil (93) du 8 au 11 novembre 2014. L’inscription est obligatoire et gratuite en cliquant sur ce lien.

À mon sens, voici trois bonnes raisons de participer à une telle formation :

  1. En raison du contenu et de la qualité des cours proposés. Ces cours sont à la fois accessibles et d’un niveau équivalent à ceux qui vous sont apportés en Institut Biblique. Ne vous y trompez pas: la formation #Transmettre est exigeante. Mais le jeu en vaut la chandelle.
  2. Parce que cette formation est absolument gratuite. Songez que même les repas du midi vous sont offerts, grâce aux dons que nous recevons. Ce serait vraiment dommage de se priver d’une telle opportunité.
  3. Parce qu’une telle formation est une opportunité supplémentaire de découvrir vos dons et votre appel. Vous n’avez peut être jamais pensé à vous former dans le but de servir à plein temps. Les formations #Transmettre sont un avant goût de ce que les étudiants en théologie à plein temps expérimentent au quotidien.

Et si, vous aussi, vous étiez appelés?

Matthieu Giralt

Matthieu Giralt est le directeur de ToutPourSaGloire.com. Il est pasteur dans l'Est de la France. Il est titulaire d’un DNSEP de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux, et d’un Master de recherche de la Faculté Jean Calvin. Il est le mari d’Alexandra, ils ont deux fils.

Articles pouvant vous intéresser