Google, dis-moi ce que pensent les français!

La fin de l’année rime souvent avec rétrospective. C’est le moment de faire le bilan et de tirer des leçons sur l’année écoulé, pour mieux commencer la nouvelle. Chaque année, Google établit une rétrospective, à juste titre nommée Zeitgeist. Le moteur de recherche y classe les recherches phares de l’année écoulée, classées par catégories. Observons ce que pensent les français…

En 2010, Google lançait Google Instant, une nouvelle fonctionnalité du moteur de recherche. Selon Google elle permet: une plus grande rapidité, des prédictions plus intelligentes et des résultats instantanés.

Mais aussi, et c’est ce qui nous intéresse ici, cette fonctionnalité nous permet de connaitre, à travers des algorithmes de recherches, quelles sont les recherches les plus fréquentes. Il suffit de taper le début d’une phrase et les suggestions affichent les recherches les plus fréquentes. Parfois c’est drôle, parfois triste, parfois ça fait peur. Dans tous les cas, c’est un bon indicateur des questionnements de nos contemporains, qui posent souvent les questions à Google avant de les poser à leurs parents, amis ou… pasteurs.

Voilà ce que j’ai trouvé en quelques saisies, ce que pensent les français:

Capture d’écran 2014-12-23 à 12.02.08

Capture d’écran 2014-12-23 à 12.02.24

Capture d’écran 2014-12-23 à 12.02.41

Capture d’écran 2014-12-23 à 12.11.13

Capture d’écran 2014-12-24 à 09.43.09

Capture d’écran 2014-12-24 à 09.42.07

Et après?

Je pense que l’homme avance, mais ne change pas vraiment. Les grandes questions restent les mêmes. L’homme veut toujours savoir d’où il vient, où il va et s’il est aimé. Les défis du christianisme restent aussi les mêmes: annoncer la Parole de Dieu et son salut pour toutes les nations, affirmer les vérités bibliques qui ne changent pas dans un monde en mouvement et répondre aux questions de nos contemporains, qui ont l’intelligence obscurcie (Ep 4.18) et les yeux aveuglés par Satan (2 Co 4.4).

Comme nous encourageait Francis Schaeffer, nous avons les réponses, intéressons-nous aussi aux questions.

Matthieu Giralt

Disciple de Jésus-Christ, Matthieu est marié à Alexandra. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’Institut Biblique de Genève. Pasteur dans une Église à Étupes. Étudiant à la Faculté de Théologie Jean Calvin. Il fait aussi partie de Majestart. Ses sujets favoris? La #culture, l’#art, la #mission, et parler de Jésus!

Articles pouvant vous intéresser

6 thoughts on “Google, dis-moi ce que pensent les français!

  1. C’est super intéressant, mais la pertinence reste encore limitée. Je doute que beaucoup de Français se demandent « si les pingouins ont des genoux ». L’outil doit être encore perfectible.

  2. J’aime 🙂 Merci Matthieu.

  3. Super l’idée d’article Matt! Il y a clairement des résultats troublants et d’autres simplement marrants!

  4. Manu Bastard dit :

    Je crois que la fonction de suggestion se base aussi sur ton « profil » et ton historique de recherche ^^. Un outil très performant qu’on utilise pas mal en digital marketing c’est Google Trends (http://www.google.fr/trends/?hl=fr), peut-être cela nous donnera un aperçu des tendances de manière un peu plus précise.

  5. […] sur un post de Matthieu Giralt, qui d’ailleurs écrit de très bons articles sur son blog NotreEglise.com que je vous recommande, un article sur une étude mondiale concernant l’athéisme. Je cite […]

  6. Peps Cafe dit :

    Effectivement, l’une des fonctionnalités de notre moteur de recherche favori est le « Google Autocomplete » ou « saisie semi-automatique », qui nous permet « de rechercher des informations rapidement en nous proposant des requêtes de recherche similaires à la nôtre à mesure que nous saisissons notre requête dans le champ de recherche Google. » ( https://support.google.com/websearch/answer/106230?hl=fr )
    Et comment Google associe-t-il ces mots ? Tout simplement grâce à un algorithme qui brasse tous les termes tapés par les utilisateurs pour proposer les mots complémentaires les plus fréquemment utilisés.
    En d’autres termes, si la saisie automatique associe les termes donnés pour exemple plus haut, c’est parce que des millions de personnes ont, par exemple, cherché ou tapé sur Google la requête « est-ce que Jésus existe». D’autre part, outre ces préoccupations métaphysiques, le moteur de recherche a été reconnu fautif pour d’autres suggestions parfois tendancieuses, pour ne pas dire douteuses, ou même racistes(http://www.metronews.fr/high-tech/google-a-l-origine-du-plus-grand-fichier-juif-de-l-histoire/mldB!9buB4r33l6ODs/ ; http://owni.fr/2012/05/23/le-vrai-faux-proces-google-suggest-juif/ ). Ce qui ne dédouane pas les millions d’internautes tout aussi fautifs, du fait de certaines obsessions….
    (J’en ai parlé ici : https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2013/11/13/president-bashing-ou-president-blessing/ )

Comments are closed.

Formation gratuite:
Connaitre les différentes visions du monde

15 jours pour connaitre les visions du monde dans le but de mieux communiquer l'Evangile.
close-link
Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image